Actuellement en ligne

Nous avons 28 invités en ligne

ESPAGNE GEOGRAPHIE :: GEOGRAPHIE ESPAGNE :: GEOGRAPHIE DE L’ESPAGNE
Lundi, 23 Juin 2008 16:15

Géographie de l’Espagne

L’ESPAGNE est située en Europe Occidentale, et occupe la majeure partie de la Péninsule Ibérique ainsi que deux archipels : l’archipel des Iles Canarie, dans l’Océan Atlantique, et celui des Iles Baléares en Méditerranée. Il faut rajouter à ces territoires deux villes situées en Afrique du Nord : Ceuta et Mellila, ainsi que quelques îles et îlots secondaires dans cette zones ou autour de la Péninsule.
 
Carte géographique de l'Espagne : géographie physique de l'Espagne
Carte géographique de l'Espagne : géographie physique de l'Espagne

L’Espagne se trouve à la jonction entre le continent Européen et l’Afrique, mais aussi entre deux aires d’influences : celle de la Méditérranée et celle de l’Atlantique. Cette position géographique donne à l’Espagne un grande variété dans tous les domaines :
  • Variété du relief de l’Espagne : toutes les époques géologiques et sédimentaires sont représentées en Espagne.
  • Variété du climat de l’Espagne : en raison de la situation péninsulaire de l’Espagne, le pays est exposé à des masses d’air froid et chaudes. La prédominance de ces masses d’air chaudes ou froides donne un type climatique particulier. Ainsi, le nord de l’Espagne a un climat de type Océanique (plus froid et humide) alors que les rivages de la Méditerranée et le sud de l’Espagne ont un climat sec et chaud.
  • Variété de la végétation de l’Espagne : la végétation est influencée par le climat. On trouve donc en Espagne aussi bien des plantes adaptées à l’aridité (plantes xérophiles) que des plantes adaptées à l’humidité (plantes dites hydrophiles). Les plantes hydrophiles se rencontre plutôt au Nord de l’Espagne, et les plantes xérophiles plutôt au sud de la Péninsule Ibérique.
  • Variété humaine : divers peuples ont peuplé l’Espagne dans le passé. Parmi ces peuples, il faut citer en particuler les Romains, les Vandales, les Wisigoths et les Arabes.
La superficie totale de l’Espagne est de 504750 kilomètres carrés. L’Espagne a 1917,8 kilomètres de frontières territoriales communes avec les pays suivants : le Portugal (1214 kilomètres), la France (623 kilomètres), l’Andorre (63,7 kilomètres), le Maroc (ville de Mellila), 9,6 kilomètres, Gibraltar (1,2 kilomètres).
Le point culminant de l’Espagne se trouve aux Canaries (montagne de Teide, altitude 3718 mètres). En Espagne continentale, les deux sommets les plus hauts sont le Mulhacen, dans la Sierra Nevada (3478 mètres d’altitude) et l’Aneto, dans les Pyrénées (altitude : 3404 mètres).

Limites géographiques extrêmes de l’Espagne

  • Points géographiques les plus au nord de l'Espagne : Estaca de Bares, Mañón, La Coruña.
  • Points géographiques les plus au sud de l'Espagne : La Restinga, El Pinar de El Hierro, Santa Cruz de Tenerife.
  • Points géographiques les plus à l'Ouest de l'Espagne : Punta de la Orchilla, Frontera y El Pinar, Santa Cruz de Tenerife.
  • Points géographiques les plus à l'Est de l'Espagne : Punta de La Mola, Mahón, Baleares

Climat de l’Espagne

Il existe dans la Péninsule Ibérique une multitude de climats liés à l’orographie et à la disposition des côtes et des reliefs. On peut parler à de nombreuses reprises de microclimats. Cependant on trouve principalement en Espagne les types de climats suivants :
  • Climat Atlantique : les régions de Galice, des Asturies, de Cantabrie, du Pays Basque et de Navarre ont un climat de type Atlantique ou Océanique. Ce climat se caractérise par des précipitations abondantes réparties assez régulièrement tout au long de l’année et des températures douces aussi bien en hiver qu’en été. Par exemple, la Corogne a une temptérature moyenne de 10,4 degrés en janvier et de 19,2 degrés en août.
  • Climat Océanique continental. On trouve ce type de climat en Castille-Léon, à Madrid, dans la Rioja, en Castille-La Manche, en Estrémadure et en Andalousie. Il s’agit d’un climat dans lequel les précipitations sont plus irrégumières que dans le climat Océanique. Les pluies sont concentrées principalement pendant l’hiver et les températures diurnes et nocturnes mais aussi annuelles sont plus extrêmes. Dans les zones où l’altitude est plus élevée, les hivers sont plus frois et les printemps plus tièdes (par exemple, la température moyenne de Soria en janvier est de 2,9 degrés, celle de juillet est de 20°). Cependant vers le sud de la Péninsule et dans les zones de plus faible altitude, les hivers sont plus doux et les printemps plus chauds. A Cordoue, par exemple, la température moyenne est de 9,2 degrés en janvier et 27,2 degrés en juillet.
  • Climat continental : on trouve ce type de climat dans l’Aragon, la Catalogne, la Communauté de Valence, Murcie, Castille-La Manche et l’Andalousie. Les précipitations sont faibles et se produisent surtout au printemps et à l’automne. Les températures sont comparables à celles du climat Océanique continental décrites ci-dessus. Dans certaines zones, les variations thermiques diurnes varient de plus de 25 degrés.
  • Climat méditerranéen : le climat méditérranéen se trouve en Catalogne, dans la Baléares, dans la Communauté de Valence, à Murcie et en Andalousie. Les précipitations sont rares et se concentrent surtout en automne (et parfois les pluies ont un régime torrentiel). Les pluies diminuent du Nord au Sud de la Péninsule, du plus humide vers le plus sec : Barcelone 640 mm de précipitations, Tortosa 524 mm, Valence 454 mm, Alicante 336 mm, Almeria 196 mm). Les températures sont douces en hiver et chaudes en été, avec cependant de moins forts contrastes climatiques que dans la les climats continentaux (Barcelone : 8,9 degrés en janvier, 23,6 degrés en août; Alicante, 11,5 degrés en janvier, 25,5° en août).
  • Climat subtropical. On trouve un climat de type subtropical aux Canaries et sur la côte Orientale de l’Andalousie (Costa del Sol). Ce climat se caractérise par des températures douces tout au long de l’année, et l’inexistence d’un hiver thermique (par exemple, à Santa Cruz de Tenerife la température moyenne est de 17,9 degrés en janvier et 25,1 degrés en août). Les précipitations sont très variables en fonction du relief de chaque zone.

Carte géographique : les divers climats de l'Espagne

Carte géographique : les différents climats de l'Espagne

 

Records climatiques de l’Espagne

Températures maximales : Murcie, 47,2 degrés celcius le 4 juillet 1994. Séville 47,0 degrés celcius le 6 août 1946. Cordoue 46,6 degrés celsius le 23 juillet 1995. Jerez de la Frontera (Cadix), 45,1 degrés celsius le premier août 2003. Badajoz 45,0 degrés celsius le premier août 2003.
Températures minimales : Lac Estangento (Lérida) : - 32,0 degrés celsius le 2 février 1956. Calamocha (Teruel) : - 30 degrés celsius le 17 décembre 1963. Molina de Aragon (Guadalajara), -28 degrés celsius le 17 décembre 1963. Camesa de Valdivia (Palencia), -27,6 degrés celsius le 4 janvier 1971. Polientes (Cantabrie), -25 degrés celsius le 4 janvier 1971. Reinosa (Cantabire), - 24,6 degrés celsius (le 4 janvier 1971), Albacete -24 degrés celsius le 3 janvier 1971; Burgos -22 degrés celsius le 3 janvier 1971, Teruel -21,5 degrés Celsius le 25 janvier 1952, Salamanque -20,0 degrés le 5 février 1963.
Précipitations maximales en 24 heures : Gandia (Valencia) 720 mm le 3 novembre 1987. Malaga 313 mm le 27 septembre 1957. Santa Cruz de Tenerife 280 mm le 27 février 1988. Alicante 270,2 mm le 30 septembre 1997. Bilbao 252,6 mm le 26 août 1983. Gérone 233 mm le 6 janvier 1977.

Géographie politique et administrative de l’Espagne

Sur un plan administratif, l’Espagne est divisée en 17 communautés autonomes et deux villes autonomes :
  • Andalousie (Andalucía)
  • Aragon (Aragón)
  • Asturies (Principado de Asturias)
  • Baléares (Baleares)
  • Canaries (Canarias)
  • Cantabrie (Cantabria)
  • Castille-Léon (Castilla y León)
  • Castille-La Mancha (Castilla-La Mancha)
  • Catalogne (Cataluña)
  • Ceuta (Ceuta) – Ville autonome
  • Estremadure (Extremadura)
  • Galice (Galicia)
  • Rioja (La Rioja)
  • Communauté de Madrid (Comunidad de Madrid)
  • Région de Murcie (Región de Murcia)
  • Navarre (Navarra)
  • Mellila (Melilla) – Ville autonome
  • Pays Basque (País Vasco)
  • Communauté de Valence (Comunidad Valenciana)

Carte géographique : les Communautés Autonomes d'Espagne

 
Carte géographique : les Communautés Autonomes d'Espagne

La division administrative inférieure aux communautés autonomes est consituée par les Provinces. Il existe en Espagne 50 provinces. Les villes autonomes de Ceuta et Mellila ne font pas partie de ce dispositif administratif. Les provinces sont la base à partir de laquelle les communautés autonomes ont été créées.

Pendant la seconde République sont apparues les comarcas qui sont l’équivalent des cantons ou des communautés de communes en France. 

Reliefs de l’Espagne

Carte du relief de l'Espagne : cliquez ici

Le relief de la Péninsule Ibérique s’articule autour d’une grande unité centrale baptisée la Meseta, qui a une altitude moyenne de 650 mètres.
La Meseta est presque entièrement entourée de montagnes :
  • Au Nord se trouve la Cordillère Cantabrique
  • La Cordillère Ibérique jusqu’à la Cordillère Cantabrique au Nord-Est.
  • La Sierra Morena au sud.
Le Nord de l’Espagne est séparé du reste du continent européen par les Pyrénées, tandis que la Sierra Nevada se trouve en Andalousie. L’Espagne est, après la Suisse, le pays le plus montagneux d’Europe.
Les côtes de l’Espagne sont souvent très découpées et rocheuses (Rias de Galice, costa Brava en Catalogne). Les littoraux sont plus plats et sablonneux à l’embouchure du Guadalquivir, en Andalousie ou dans le Delta de l’Ebre, à la frontière entre la Catalogne et la Communauté de Valence.

Autres pages en relation avec la géographie de l'Espagne

Carte de galeries de photos sur toute l'Espagne

Le tunnel Espagne-Maroc : une utopie qui devient réalité


Mis à jour ( Jeudi, 02 Avril 2009 09:14 )