Actuellement en ligne

Nous avons 92 invités en ligne

Itinéraires de visite
NAVARRE ET ARAGON :: CHEMIN DES TEMPLIERS EN ARAGON ET EN NAVARRE

NAVARRE ET ARAGON :: CHEMIN DES TEMPLIERS EN ARAGON ET EN NAVARRE

Cette vidéo présente trois sites dans l’histoire est liée d’une manière ou d’une autre à l’ordre des Pauvres Chevaliers du Christ, plus connu sous le nom de Chevaliers du Temple. Il s’agit du monastère de San Juan de la Peña, en Aragon, de l’Eglise de Santa Maria de Eunate, et du village de Puente la Reina en Navarre.


PLUS D'EXPLICATION SUR SAN JUAN DE LA PENA, SANTA MARIA DE EUNATE ET PUENTE LA REINA

Ces trois sites se trouvent sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, ce qui leur donne un intérêt particulier lorsqu’on suit ce chemin de Pèlerinage.

Le monastère de San Juan de la Peña date du XIème siècle. Il a été construit sur un autre monastère plus ancien qui date du VIIIème siècle après JC. De cette première construction, il reste l’église basse ou hispanique dont les fresques (ou ce qu’il en reste) apparaîssent dans la vidéo.

La légende du Saint Graal relie les Templiers avec ce monastère. Selon cette légende, le Saint Graal fut déposé à San Juan de la Peña entre 1071 et 1399. Ce qui retient cependant surtout l’attention à San Juan de la Peña, c’est la position de monastère, construit sous une falaise, dans un site impressionnant.

L’Ermitage de Santa María de Eunate en Navarre a été construit selon un plan octogonal, à l’image de l’Ermitage de Omar à Jérusalem. C’est le même plan qui a servi à la construction de l’Eglise de la Vraie Croix à Ségovie. Eunate signifie cent (ehun) portes (ate) en langue basque et fait référence aux arcs qui entourent l’ermitage.

Très près de Santa María de Eunate, à Puente la Reina, se trouvent une croix très particulière en forme de pate d’oie. Ce symbole serait en relation avec l’hermétisme et les cultes ésotériques que l’on prête parfois aux Templiers.

En ce qui concerne la musique qui illustre cette vidéo, il s’agit d’un chant polyphonique qui se nomme « Crucem Sanctam » et qui est la première chanson du dique « Le Chant des Templiers », interprété par l’ensemble Organum.

Tous les chants que l’on entend sur cette vidéo ont été recopiés dans un manuscrit du XIIème siècle appellé « Manuscrit du Saint Sépulcre de Jérusalem », qui provient de la basilique du même nom. Ses auteurs sont d’origine française. Une musique plus authentiquement médiévale n’existe pas !
suite de l'article sur le chemin des Templiers en Navarre et Aragon
 
Promenade autour de la Plaza Mayor, au coeur de Madrid
Cette promenade autour de la Plaza Mayor de Madrid s'effectue à pied et dure environ une demi journée (plus ou moins selon que vous prenez ou non le temps de flaner...). Il s'agit de découvrir le Madrid du Moyen Age et de la Maison d'Autriche.
Photo d'une rue du vieux Madrid
Photo d'une des rues du vieux Madrid, non loin de la Plaza Mayor

Cet itinéraire de visite du vieux Madrid part de la Puerta del Sol et se dirige en direction de la Plaza Mayor en passant par la Calle de Postas. L'itinéraire quitte la Plaza Mayor en direction de la Plaza de Provincia, puis descend la rue Salvador Duque de Rivas et revient vers la Plaza Mayor en prenant la Calle de Toledo. On traverse de nouveau la Plaza Mayor en direction de la Plaza Morena, puis on repart vers le sud en direction de l'Arcos de Cuchilleros. On remonte alors la Calle de San Justo en direction de la Plaza de la Villa et de l'Ayuntamiento (Hôtel de Ville). On peut alors emprunter la Calle Mayor et rejoindre la Puerta del Sol.
Lire la suite...
 
«DébutPréc12SuivantFin»

Page 2 de 2