Actuellement en ligne

Nous avons 42 invités en ligne

RONDA :: RONDA ANDALOUSIE :: RONDA ESPAGNE
Samedi, 21 Juin 2008 05:54
La ville de RONDA  est située à 116 kilomètres de Malaga, dans la Province de Malaga, en Andalousie, dans le sud de l'Espagne. La ville de Ronda est la capitale de la comarca baptisée Serrenia de Ronda, qui, en plus d'être une division administrative, est une chaîne de montagnes qui a la forme d'un cirque d'une quarantaine de kilomètres de long.
La ville de Ronda est située à une altitude de 750 mètres. Les habitants de la ville sont baptisés les "Rondeños".

RONDA : UNE SITUATION GEOGRAPHIQUE EXCEPTIONNELLE

La ville de Ronda occupe une position géographique exceptionnelle, sur le bord d'un plateau rocheux très profondément entaillé par une faille de 160 mètres de profondeur et de 60 à 80 mètres de large. Cette faille coupe littéralement la ville en deux, tandis que les falaises font office de rempart naturel. C'est sans doute cette position provilégiée, qui offre d'ailleurs des panoramas superbes sur les paysages de l'Andalousie, qui a dû présider au choix de l'emplacement de Ronda.
 
La ville de Ronda se trouve dans une situation géographie exceptionnelle qui fait une grande part de son intérêt
La ville de Ronda se trouve dans une situation géographie exceptionnelle qui fait une grande part de son intérêt 

HISTOIRE DE LA VILLE DE RONDA

Ronda est une des plus anciennes villes d'Espagne. Elle fut à l'époque romaine un centre commercial. Elle portait le nom d'Arunda. Ronda fut ensuite conquise par les arabes, et devint la capitale d'un petit émirat d'abord placé sous la domination marocaine, puis devenu indépendant avec la progression de la reconquête chrétienne. Ronda retombe aux mains des chrétiens du Roi Ferdinand le Catholique après un siège court (une vingtaine de jours) en 1485. Une partie des Roneños émigrent alors en direction de l'Afrique du Nord, tandis que de nouveaux habitants venus de Cordoue et du Nord de l'Andalousie s'installent dans la ville.
C'est après la reconquête chrétienne que Ronda connaît une période de prospérité qui permet la construction de nombreux monuments. Au cours de la période contemporaine, un des épisodes les plus tragiques de l'histoire de Ronda est le siège de la ville par les troupes françaises de Napoléon en 1809 : les français font sauter la citadelle de la ville.

CARACTERES ORIGINAUX DES RONDEÑOS ET DE LA CULTURE LOCALE

Ronda n'est pas située en haute montagne, puisque son altitude est de seulement 750 mètres, mais la ville est entourée de montagnes qui lui donnent un relatif isolement. Par le passé, les habitants de Ronda ont donc été de solides montagnards, éleveurs de mulets et de chevaux,  chasseurs, ... et bien souvent contrebandiers. Les montagnes de la Serrania de Ronda, qui entourent la ville ont souvent servi de refuge à des bandits de grand chemin. Cette époque est aujourd'hui révolue, naturellement.
 
Ronda est entourée des montagnes de la Serrania de Ronda
Ronda est entourée des montagnes de la Serrania de Ronda - Photo prise depuis le Puente Nuevo de Ronda.
 
Ronda a également développée une spécialité dans la tauromachie. C'est en effet dans la ville de Ronda que le fameux torero Pedro Romero a fixé les règles de la Tauromachie au début du XIXème siècle. Signalons encore que l'empreinte chrétienne catholique est très forte à Ronda, comme dans de nombreuses villes d'Espagne. Cet empreinte se voit aux monuments religieux qui parsèment la ville, mais se marque aussi par des fête chrétiennes comme la fête de Nuestra Señora de la Paz (24 janvier), le carnaval ou encore la Semaine Sainte; citons encore la fête du Corpus Christi, qui donne lieu à une procession dans les rues de la ville, ou encore la procession de la Vierge, protectrice de Ronda, qui se déroulent le deuxième dimanche de mai. Mentionnons enfin la foire annuelle de Ronda, qui se tient les 20-22 mai, date de la reconquête de Ronda par les Rois Catholiques.

VISITER RONDA : LIEUX D'INTERÊT ET MONUMENTS

Ronda possède de nombreux centres d'intérêt et monuments qui méritent d'être visités. On peut donner la liste presque exhaustive des monuments de Ronda  :
  • Place de la vieille ville appelée place de la duchesse de Parcent
  • Église de Sainte Marie
  • La petite maison de la tour
  • L'Église de Sainte Isabelle des anges
  • L'Hôtel de ville
  • Le palais de Mondragon
  • La maison de Saint Jean Bosco
  • Le pont neuf
  • Le pont Saint Michel
  • Les murailles de la Xijara
  • Le couvent Santo Domingo
  • Le minaret de San Sebastian
  • La porte de Philippe V.
  • Les bains arabes très intéressants à visiter
  • Le palais du marquis Salvatierra
  • Les arènes
  • La chapelle de la Virgen de la Cabeza taillée dans la roche au tournant du Xe siècle et offrant une vue imprenable sur toute la région.
Les monuments emblématiques de Ronda sont cependant principalement le Pont Neuf (ou Puente Nuevo). Il s'agit d'un pont à trois arches construit entre 1735 et 1793. Ce pont permet de franchir l'impressionnante faille qui coupe la ville de Ronda en deux (cette faille porte le nom de "Tajo"). Le pont est impressionnant vu d'en bas, mais offre également de superbe vues du ravin, de la ville et des paysages environnants lorsqu'on le franchit.
Outre le Pont Neuf, il faut également visiter impérativement les Arènes de Ronda (la Plaza de Toros) qui sont très emblématiques de la ville (et même de l'Espagne toute entière). Il s'agit d'un superbe bâtiment à deux rangées de galeries ouvertes par des colonnades sur la piste. Ces arènes ont été construites en 1784 aux frais de la Real Maestranza, le plus ancien ordre nobiliaire d'Andalousie.
Les Arènes de Ronda sont un des lieux emblématiques de la ville

Les Arènes de Ronda sont un des lieux emblématiques de la ville

PHOTOS DE RONDA

Avant de vous y rendre, vous pouvez visiter des galeries de photos sur Ronda, qui vous permettront d'avoir un aperçu de la ville.

Mis à jour ( Samedi, 21 Juin 2008 07:11 )